OCTOMASK, filmez mains libres

Prix : 89.95


Premier masque de série équipé de la fixation GoPro, l'Octomask est fait pour tout ceux qui veulent prendre des vidéos, les mains libres, sans se soucier de la caméra.

La fixation GoPro est une excellente chose, mais les verres, le cadre et la jupe sont d'une qualité irréprochable. Le masque dispose de verre trempés et d'une jupe 100% silicone qui épouse parfaitement toutes les tailles de visage. Facile à nettoyer.

L'Octomask est compatible avec toutes les GoPro.

A partir de 89,99€ via Amazon

Acheter avec Amazon


KIWANO, monoroue avec guidon

Prix : 717


La marque Kiwano propose un nouveau concept de mobilité hybride baptisé K01. Situé à mi-chemin entre la mono roue électrique et le gyropode, stabilisé sur une unique roue large, le K01 dispose d’un guidon et de fonctions connectées.

On connaissait Kiwano au travers de sa gamme de smartboards dont le modèle tout-terrain K0-X. Avec le KO1, Kiwano innove en apportant un guidon aux récalcitrants de la mono roue.

Le pilote déclenche l'action du moteur dès que le poids de l’utilisateur se déporte vers l’avant ou vers l’arrière. Pour éviter le déséquilibre sur les côtés, Kiwano a fait le choix d’une roue de petit diamètre (8,5 pouces, soit environ 22 cm), mais assez large.

A la commande, la marque propose de choisir entre un pneu route lisse et un pneu tout-terrain, sans surcoût. Elle propose également de série quelques accessoires comme des poignées colorées avec un autocollant assorti pour le garde-boue, ou un support de fixation pour caméra Gopro.

Sur le plan technique, Kiwano embarque un moteur délivrant jusqu’à 1000W en crête, associé à une batterie 4,4 Ah (en 55,5V, accumulateurs LG rangés en série dans le guidon de l’appareil.
Accusant environ 20 Kg sur la balance, le K01 offrirait au moins 25 Km d’autonomie et environ 25 Km/h en vitesse max.

Comptez 717€ environ (hors frais de port et taxes) avant que le prix ne flambe a 999€...

Acheter Kiwano K01


En savoir plus sur Kiwano

GEORGES V, un palace engagé


Après avoir marqué les esprits en devenant le premier Palace à décrocher 5 étoiles Michelin au sein de ses 3 restaurants Le Cinq***, Le George* et l’Orangerie*, Le Four Seasons Hotel George V, Paris s’engage désormais pour la gastronomie de demain. A Versailles, s’étend le Domaine de Madame Elisabeth, 8 hectares offerts par Louis XVI à sa sœur, la princesse Elisabeth de France, qui y cultivait son potager et en offrait le fruit aux défavorisés. Le Département des Yvelines et Simone Zanoni, chef du George, le restaurant méditerranéen étoilé du Four Seasons Hotel George V, Paris révèlent aujourd’hui un potager à l’agriculture raisonnée, sociale et au biosystème vertueux.

Les 1800m² de terrain mis à disposition du George sont cultivés dans une approche respectueuse des saisons, au rendement raisonné et à la taxe carbone limitée, le potager n’étant qu’à 15km du restaurant.
« Depuis plus de 10 ans, aucun produit chimique n’est venu perturber l’évolution des plantes ou des animaux dans le parc. Gestion différenciée, éco-paturage, biodynamie, les jardiniers ont su faire évoluer leur mode de gestion et, depuis avril 2016, la production de fruits et légumes est fabuleuse. » - commente Mickaël Duval, Responsable Espaces Verts du Département des Yvelines et chef d’orchestre des « Brigades vertes », une équipe de vingt personnes en réinsertion professionnelle qui apportent leur expertise au projet.

Le Palace de la gastronomie a noué un partenariat avec la start-up parisienne « Les Alchimistes » qui collecte et transforme les déchets organiques des restaurants de l’hôtel en compost « made in Paris ». Ce dernier nourrit les sols du potager Versaillais, dont les fruits et légumes viennent garnir les assiettes étoilées du George. Le George V propose ainsi un nouveau biosystème vertueux qui boucle la boucle de l’assiette à l’assiette.

Plus d'information et réservations Suivre le Four Seasons Paris Suivre le Four Seasons Paris Suivre sur Instagram