BMW, le futur du Scooter


BMW a dévoilé une étude portant sur sa vision de la mobilité urbaine à deux roues, du futur : le BMW Motorrad Concept Link.

BMW avait été l'un des premiers constructeurs à commercialiser un scooter 100 % électrique, le C Evolution. Un modèle qui a connu un vif succès. Mais la firme bavaroise ne compte pas s'arrêter à ce modèle et travaille déjà sur un projet de scooter électrique du futur. C'est ce qu'elle a dévoilé lors du concours d'élégance de la Villa d'Este, en Italie.

ll s'agit d'une étude portant le nom de BMW Motorrad Concept Link. Un scooter 100 % électrique au look résolument futuriste.
Le Concept Link se distingue avec un empâtement allongé, une proue acérée et une selle minimaliste qui semble flotter. Celle-ci est personnalisable, selon que le conducteur soit accompagné ou pas. À l'inverse des scooters traditionnels, cette selle ne se soulève pas. Pour ranger son casque, le Concept Link intègre un compartiment latéral avec une porte coulissante.

Ce scooter du futur fait enfin la part belle à la connectivité de son pilote. Il peut planifier des itinéraires, sélectionner de la musique. Il connaît le calendrier de son propriétaire. En parallèle du deux-roues, BMW développe également une gamme de vêtements adaptés et intelligents, capables par exemple d'alerter le conducteur sur son état de fatigue, ou encore d'ouvrir le coffre à bagage d'un simple mouvement sur la manche du blouson. On n'arrête pas le progrès !

Le tableau de bord est entièrement dévolu à son conducteur avec comme interface de liaison, le smartphone. Le système connecté à l'agenda permet de tracer à l'avance les trajets, qu'ils soient rapides ou touristiques.

Le HUD, ou système tête haute, affiche sur le saute vent les informations nécessaires telles que la vitesse, la navigation, l'autonomie de la batterie, etc. On trouve également un écran tactile au niveau du guidon distillant d'autres types d'informations et pouvant dialoguer avec d'autres véhicules. Quant au guidon, il intègre des commandes programmables permettant au pilote d'accéder directement à des fonctions préférentielles sans avoir besoin d'ôter ses mains.

Enfin, le motard est également connecté via sa veste servant de sésame pour ouvrir et fermer le compartiment à casque et à bagages. Veste servant également de clef sans contact et qui permet au conducteur d'être reconnu par la machine.

FLAT BIKE LIFT, support vélo

Prix : 249


Avce flat bike lift le vélo est soulevé sur le rail de rangement et fixé avec l’étrier de sécurité. En exerçant une faible pression avec la main, on actionne le système de levage du Flat-Bike-Lift qui amène automatiquement le vélo dans une position horizontale sous le plafond.

Lorsque vous avez de nouveau besoin du vélo, il suffit de le tirer vers le bas avec la main et le Flat-Bike-Lift le ramènera dans la position verticale.

De série, le Flat-Bike-Lift soulève des vélos d’un poids jusqu’à 22 kg. Selon le poids du vélo, le Flat-Bike-Lift peut être réglé sur quatre positions différentes. Ainsi, l’effort fourni pour stationner et pour récupérer les vélos est toujours réduit au minimum.

Pour les vélos lourds d’un poids pouvant atteindre 29 kg, comme par exemple les vélos électriques, il est possible d’utiliser un amortisseur à gaz renforcé.

L’élévateur de vélo est disponible en trois tailles qui prennent en compte les différentes hauteurs de plafond. Le Flat-Bike-Lift peut être complété avec différentes options en ce qui concerne l’aspect extérieur et la fonctionnalité.

Acheter avec Amazon


En savoir plus sur Flat Bike Lift

SEFAM SLEEP BOX BY STARCK


Avec ce nouveau dispositif de traitement par PPC (pression positive continue) de l’apnée du sommeil, dont le design minimaliste a été conçu par le créateur Philippe Starck, la SEFAM a pour ambition d’optimiser l'observance du traitement, d'impliquer davantage le patient dans la gestion de sa maladie et de réduire les conséquences et donc les coûts de prise en charge de cette pathologie.

Le traitement habituel est contraignant (accoutumance au masque, à l’utilisation d’une machine plus ou moins bruyante, qui peut perturber la vie conjugale), il se heurte encore trop souvent à des difficultés d'acceptation, les malades opposant un refus d'emblée ou abandonnant progressivement leur traitement. Dans ce contexte, la SEFAM et le créateur Philippe Starck ont imaginé ce un nouveau dispositif : il s'agit en effet d'un cube très futuriste noir avec une partie transparente. A l’intérieur, un concentré de nouvelles technologies afin d'optimiser la prise en charge des patients.

Au-delà de la machine, cette nouvelle « box » est aussi une offre technologique et de services associés, dotée d'un choix complet de télécommunications - Bluetooth, Wifi, GPRS - qui en font un produit unique sur le marché. Le dispositif recueille non seulement les données concernant les apnées et le fonctionnement de l'appareil - heures d’utilisation, index résiduel d’apnées, fuites au masque, pression, mais il peut également recueillir celles relatives à d'autres paramètres de santé du patient via L’application SEFAM Access, disponible sur smartphone et tablette.

Cette Sleepbox et sa plateforme digitale associée (applications pour patients, professionnels de santé, logiciels de traitements et d’analyses des données transmises) seront disponibles sur le marché français dès l'été 2017.

Plus d'information sur Sefam