ME-MOVER, trottinette et Step


Me-Mover est une interessante combinaison entre une trottinette et un appareil de step.

Cet appareil permet de réaliser un exercice de cardio à faible impact, tout en battant le cyclisme traditionnel de 40% en termes d’intensité.
Le mouvement pas à pas nécessaire pour faire avancer le Me-Mover ferait travailler de nombreux muscles du corps, dont ceux des jambes, les fessiers et les muscles fléchisseurs de la hanche

Le tricycle embarque un système de transmission à engrenage variable, spécialement développé pour Me-Mover.
Doté d’un cadre en aluminium de 20 kg, Me-Mover affiche des dimensions contenues de 95 cm de hauteur, de 115 cm de longueur et de 43 cm de large.

Me-Mover peut être facilement plié et déplié en quelques secondes. L’utilisateur peut ainsi l’emporter partout avec lui, en bus, dans le train ou encore dans la voiture.

Comptez 1.899€ pour le modèle basic (hors frais et taxes)

Acheter Me-Mover


Découvrir ME-MOVER Suivre Me-Mover sur Facebook Suivre Me-Mover sur Twitter

SOLAR EGG, un sauna social


En réponse à un appel d'offres de Riksbyggen, société de gestion immobilière, Bigert & Bergström a créé une chambre sculpturale sous la forme d'un sauna en forme d'oeuf qui vient d'être installé à Kiruna, la ville la plus septentrionale suédoise.

Kiruna connaît actuellement une transformation radicale. Ville minière, le gisement de fer, depuis qu'il a commencé à être extrait à la fin du 19ème siècle, constitue une source importante de revenus pour la Suède et absolument vitale pour la ville. Mais la transformation dévastatrice du paysage, de l'environnement et de l'architecture causés par le mouvement suscitent également beaucoup de débats.

Solar Egg a été conçu comme une sculpture sociale où les habitants et les visiteurs de la ville peuvent se rencontrer et, par exemple, discuter de ces défis. Dans le climat arctique de la Laponie, le sauna occupe une position clé, comme pièce de chaleur et de réflexion. B & B a repris la tradition et a développé un symbole sculptural qui soulève des pensées de renaissance et un incubateur (d'où l'oeuf) qui nourrit la conversation et les échanges d'idées.

L'oeuf est fabriqué en miroir doré inoxydable, sa forme à multiples facettes brisant l'environnement qu'il reflète dans une multiplicité de différentes images miroir. Le paysage, la mine, la ville, le ciel, le soleil et la neige sont combinés dans une image fragmentée qui peut évoquer des associations avec la complexité de la discussion d'aujourd'hui sur le climat et le développement communautaire durable.

L'intérieur de l'oeuf a été formé en bois, avec les panneaux muraux et le plancher de plancher en pin et le banc de tremble. Au centre du stand d'oeufs, le poêle chauffant chauffé au bois, en forme de coeur, en fer et en pierre. La température à l'intérieur de l'oeuf varie entre 75 ° et 85 ° Celsius. Cette structure se compose de 69 parties qui peuvent être facilement démontées et remontées ailleurs.

Plus d'information

SPACE TRAIN, le train du futur


Concernée par les enjeux de mobilité dans notre société, la startup Jacques Vaucanson crée en 2017 une filiale spécialisée dans l’ingénierie des transports afin de développer le projet « Spacetrain ». Ce projet de transport interurbain rapide et autonome a pour objectif de rapprocher considérablement deux points éloignés. Le Spacetrain est un véhicule à effet de sol, sustenté par des coussins d’air. Il circule sur une voie en «T» inversé. Son design est étudié pour que l’aérodynamie réduise considérablement les effets de frottement. Le véhicule prototype embarque de 20 à 40 passagers, en cabine pressurisée et sécurisée. Une navette commerciale pouvant accueillir 140 passagers est également à l’étude.

La propulsion est assurée par des moteurs à induction linéaires silencieux, et alimentés par des batteries au graphène embarquées. Nous intégrons l’utilisation d’énergies renouvelables dans nos études. La navette est entièrement automatisée. Une vingtaine de coussins d’air verticaux enserrent le rail et guident le véhicule. La sustentation du véhicule est assurée par une vingtaine d’autres coussins d’air horizontaux, disposés à l’embase.
Le freinage du véhicule est assuré par des freins graphène/carbone qui enserrent la partie verticale du rail et une inversion de la propulsion. Un freinage d’urgence est obtenu par la diminution de la sustentation. Le contrôle du véhicule est assuré par des calculateurs et des logiciels développés en interne. Un système de capteurs permet une acquisition automatique des paramètres (moteur, électrique, magnétique, trajectographie...).
Ces paramètres alimentent en temps réel les logiciels de contrôle.

La vitesse moyenne de circulation sera de l’ordre de 150 m/s, soit 540 km/h. La vitesse maximale sera de 200 m/s, soit 720 km/h, limite imposée par la longueur de la voie disponible pour les essais et la capacité normale de freinage du véhicule.

Le projet Spacetrain mobilise actuellement 12 ingénieurs et des consultants en France et à l’international. Le renforcement de nos équipes est en cours et portera rapidement notre effectif à 30 personnes. Le développement du projet nous permet de créer des partenariats avec des équipes universitaires dans les domaines académiques tels que la mécanique des fluides, l’aéroodynamie, et l’optimisation énergétique. Le coût de développement (étude et ingénierie) est estimé à ce jour à 12 millions d’euros.

Début prévu en 2025

Plus d'information Suivre Space Train Suivre Space Train