PROOF, surveille votre alcoolémie


Milo Sensors se propose de compter les molécules d’alcool qui affleurent à votre peau pour évaluer la quantité d’alcool ingérée

Le bracelet est assez fin et dispose en son centre d’un affichage à LED et d’un vibreur. Au dos, on trouve un espace pour glisser une cartouche. C’est elle qui mesurera le taux d’alcoolémie à partir de la transpiration de l’épiderme de l’utilisateur.

L’appli compagnon permet de régler des alarmes. On peut ainsi lui demander de vibrer lorsque le taux d’alcoolémie limite autorisé pour prendre le volant est atteint ou d'envoyer une notification à une ou plusieurs personnes.

Elle indique également le moment à partir duquel votre corps sera débarrassé de toute trace d’alcool.

PROOF doit faire l'objet d'une campagne Kickstarter. Si vous êtes intéressés, inscrivez vous dès maintenant via le lien ci après.
Le modèle final devrait etre disponible dans une fourchette de prix comprise entre 100 et 150€

Découvrir PROOF S'enregistrer sur la liste d'attente

PI, chargeur sans fil par induction


Finis les câbles et les stations de recharge ? Le Pi utilise la technologie de recharge sans fil Qi présente dans de nombreux smartphones dont le nouvel iPhone X. Mais ici, pas besoin de coller votre appareil sur un récepteur. Si Apple, lors de la présentation de ses nouveaux iPhones, a également dévoilé un support de recharge géant, cela ne reste pas très pratique. C'est justement ce que la start-up Pi veut changer avec Pi Charger.

Pour charger un smartphone, il suffit de le rapprocher à moins de 30 cm de ce petit objet de forme conique. Dans une démonstration lors de l'événement TechCrunch Disrupt, les deux fondateurs de Pi ont ainsi réussi à charger quatre smartphones en même temps, tous positionnés autour de l'appareil. Seule limitation: le smartphone doit disposer d'une coque spécialement fabriquée par la société.

Le Pi fonctionne avec la même technologie de recharge sans fil actuelle, par induction. Normalement, pour que cela fonctionne, il faut coller le smartphone et le support de charge.Mais justement, l'un des fondateurs de Pi, lors de ses travaux au MIT, a trouvé un moyen de modifier la forme d'un champs magnétique en temps réel. C'est de cette technologie que serait né Pi. La coque, elle, est conçue de manière à pouvoir recevoir ce champ magnétique particulier envoyé par le Pi.

D’ores et déjà disponible en précommande pour une livraison courant 2018. Le prix n'est pas encore connu, mais il devrait coûter moins de 200 euros.

Pré-commander sur PiCharging


Suivre Pi Charging Suivre Pi Charging

ÏHOU, des grillons pour Noël ?


Une équipe, quatre entrepreneurs convaincus que l’insecte est une alternative alimentaire intelligente. Les produits ïhou sont exclusivement issus de notre élevage basé dans l’Est de la France. Nos insectes y naissent et y vivent dans un environnement créé pour être le plus proche possible de leur écosystème naturel. Nous les nourrissons exclusivement à partir de matières premières issues de l’agriculture biologique, et maîtrisons le parcours de vie de chacun d’eux depuis l’éclosion jusqu’à vos assiettes.

Nos recettes ont été élaborées à partir d’ingrédients naturels, sélectionnés pour sublimer l’insecte et vous proposer des produits sains et bons. Nous fonctionnons, de l’élevage jusqu’à la transformation, dans le strict respect des exigences sanitaires liées à une production agroalimentaire. Vous trouverez de nombreux produits sur notre site pour tous les goûts et tous les usages. à base de grillons déshydratés à croquer en version salée, sucrée ou au naturel. Des l'apéro au dessert !

L’élevage d’insectes présente plusieurs avantages par rapport aux élevages plus traditionnels :
- Peu d’émissions de Gaz à Effet de Serre (GES)
- Importante capacité de conversion: pour produire 1 kg d’animal vivant, il faudra donner 10 kg d’aliments à un bœuf, 5 kg à un porc et seulement 1,7 kg pour les grillons
- Réduction du gaspillage alimentaire : utilisation des Fruits & Légumes « moches » ou abîmés destinés à la benne
- Consommation d’eau très faible
- Optimisation de l’espace : élevage en verticalité
- Valorisation des sous-produits : Les insectes produisent très peu de déchets. Leurs déjections sont utilisables comme engrais naturels et les mues trouvent leur application en agriculture mais aussi en nutraceutique et cosmétique.

Les insectes sont une grande source de protéines. On y trouve également : Tous les acides aminés nécessaires mais aussi du fer, du zinc, du sélénium, du cuivre et du potassium. Ils renferment aussi des vitamines comme la B1, B2 et B12. Manger des insectes en France, ce n’est pas nouveau, nos arrières grand-mères préparaient déjà de délicieuses soupes de hannetons et omelettes de vers à soie. Nous-mêmes mangeons des insectes sans y réfléchir : carmin de cochenille en colorant alimentaire, parties broyées dans les farines …
Après tout, nous mangeons bien des crevettes et des escargots alors pourquoi pas des insectes ?

Plus d'information et achat


Suivre Ïhou Suivre Ïhou