NANOLEAF BLOOM & ONE, Transformez votre lampe


QU'EST CE QUE NANOLEAF BLOOM ?

Sans rien changer au niveau de votre installation électrique, mis à part le fait de remplacer votre ampoule habituelle par la Nanoleaf Bloom, transformez votre lampe en luminaire réglable. D’un simple geste sur l’interrupteur, vous contrôlez l’intensité de la lumière dans votre pièce.

Vous n'aurez besoin ni de variateur, pas d’application à télécharger, ni de branchement en plus. Il vous suffir de visser simplement l’ampoule et d'utilisez votre interrupteur.

COMMENT FONCTIONNE NANOLEAF BLOOM ?

Avec Nanoleaf Bloom, changez l'intensité de votre lumière à votre guise :

■ Lorsque l’ampoule est éteinte : Allumez l’interrupteur et lorsque l’ampoule atteint l’intensité désirée, éteignez puis rallumez l’interrupteur. Elle restera alors bloquée sur l’intensité que vous avez choisie.

■ Lorsque l’ampoule est allumée : Eteignez puis allumez l’interrupteur, lorsque l’ampoule atteint l’intensité désirée, éteignez puis rallumez l’interrupteur. Elle restera alors bloquée sur l’intensité que vous avez choisie.

CARACTÉRISTIQUES

De plus, avec une efficacité de 120 lumens/Watt, Nanoleaf Bloom est l’ampoule la plus efficace actuellement sur le marché. Ainsi, elle atteint une luminosité de 1200 lumens pour une consommation de seulement 10W !

(Note : les lumens sont l’intensité lumineuse que dégage votre ampoule. Cela signifie donc que Nanoleaf Bloom possède le meilleur ratio luminosité/consommation de sa catégorie !)

■ Durée de vie : 30 000 heures

Acheter avec Amazon


Acheter avec Nanoleaf

STRINGBIKE, le vélo sans la chaîne

Prix : 1250

Code Promo : Prix à partir de


Stringbike est un vélo révolutionnaire, utilisant des matériaux de haute technologie issus de diverses industries. Plus de chaîne à votre vélo. Sur les deux côtés de la roue arrière, une connexion d'alimentation directe par corde transmet la puissance (humaine) à la roue. En raison de cette dualité, le système d'entraînement fonctionne sous une contrainte réduite. Le changement de vitesse est beaucoup plus facile et le système d'entraînement permet également aux rayons d'être symétriques, offrant une roue optimale et un équilibre global.

La puissance de poussée de la jambe est transférée à un mouvement de traction par les bras oscillants des bicyclettes. Les deux paires de doubles cordes font un mouvement de pompage et d'alternance, transférant la puissance aux roues. Le mouvement du système de conduite est similaire au mouvement naturel des jambes humaines et, dans certains aspects, au mouvement de la Locomotive.

En raison du chemin d'entraînement elliptique, dans les bas rapports (généralement en montée), les pédales donnent un "kick-up" résultant en un tour légèrement plus facile, car il n'y a pas de véritable point d'arrêt. Cependant, lorsque les engrenages sont déplacés plus haut, l'expérience de conduite sera semblable à celle des bicyclettes conventionnelles.

Les vélos stringbike existent en plusieurs modèles (une vitesse, cadre alu ou carbone) à partir de 1250€. Il existe aussi de nombreux modèles en série limitées déjà sorties ou en pré-commandes. De quoi plaire à chacun tant les designs sont différents. Il existe même une version adaptable aux fauteuils roulants.

Acheter sur Stringbike

VOLOCOPTER VC200

Prix : 250000


Le 30 mars dernier, la start-up allemande e-volo a réalisé le premier vol « habité » de son Volocopter VC200. Les concepteurs de ce prototype d’aéronef, à mi-chemin entre drone et hélicoptère, souhaitent en faire l’un des modes de transport de demain. Présentation de cet engin volant insolite.

Conçu par la société e-volo située à Karlsruhe, le Volocopter VC200 est un hélicoptère électrique biplace d’environ 450 kg(1). Certains le qualifient plus volontiers de « multicoptère » en raison de son grand nombre d’hélices, 18 au total situées au-dessus de la cabine et mises en mouvement par autant de petits moteurs électriques d’une puissance cumulée d’environ 50 kW. L’électricité nécessaire à la sustentation du Volocopter est stockée par des batteries embarquées d’une capacité totale de 15 kWh.

Comme pour de nombreux véhicules électriques, l’autonomie constitue un facteur limitant pour cet aéronef : elle avoisine 20 minutes à l’heure actuelle. Dans un « proche avenir », e-volo souhaite porter à 1 heure cette autonomie. Une version hybride (avec un moteur auxiliaire à combustion interne) est également à l’étude pour disposer de plusieurs heures d’autonomie.

Le Volocopter, dont l’envergure au niveau des hélices atteint presque 9 m, décolle et atterrit verticalement. Dans les airs, il peut atteindre une vitesse de près de 100 km/h. Pour le pilote, il présente surtout l’intérêt de pouvoir être dirigé d’une seule main à l’aide d’un joystick.

En février 2016, la société allemande a reçu un permis de vol expérimental de la fédération allemande d'ULM (DULV) pour son prototype VC200. Une centaine de vols pilotés à distance a été réalisée au cours des trois années précédant le vol habité qui a été homologué fin mars 2016. Lors de la production en série, le Volocopter devra faire l'objet d'une nouvelle autorisation.

La commercialisation du Volocopter pourrait débuter en 2018 selon e-volo qui a l’ambition de vendre plusieurs centaines d'aéronefs par an à moyen terme. Si chacun est censé pouvoir le piloter avec un brevet de vol dédié, peu de personnes devraient l’acheter à titre personnel : la start-up allemande envisage de mettre le Volocopter sur le marché à un prix de 250 000 euros (incluant les batteries). Dans les 18 mois prochains, 2 ou 3 autres prototypes devraient être développés par la société afin d’optimiser le modèle final.

Découvrir Volocopter