RILEY, le petit robot qui surveille chez vous

Prix : 149


Avec le robot connecté AppBot Riley, vous avez désormais la possibilité de vérifier ce qu’il se passe chez vous. Ce petit robot équipé d’une caméra HD 5 mégapixels est révolutionnaire ! Facile d’utilisation, il vous suffira de quelques minutes pour le prendre en main. Téléchargez l’application Appbot Link, disponible gratuitement sur iOS et Android, puis connectez votre smartphone à votre robot en wifi ou 3G.
Commandez et dirigez, où que vous soyez votre robot maison via l’application.

Équipé d’une vision nocturne et de détecteurs de mouvement, ce robot intelligent est un système de sécurité à part entière.
Si une personne tente de pénétrer chez vous en votre absence, AppBot Link prend une photo et une vidéo de l’intrus automatiquement et vous prévient immédiatement. N’ayez plus crainte des cambrioleurs !

Équipé d’une caméra HD, le robot Riley est capable de pivoter à 120 degrés pour vous permettre de surveiller toute la pièce. Grâce à son micro et haut parleur intégré, le robot vous permettra de communiquer facilement avec vos proches et vos animaux.
L’appareil est muni d’un système de recharge automatique. Dès que celui-ci est quasiment déchargé, il reviendra directement à sa station de charge pour faire le plein d'énergie.

Enfin, Riley est pourvu en plus de chenilles à grip qui lui permettent de circuler partout, même sur des tapis. Riley est actuellement disponible et livrable avant Noël sur le site Weebot, rubrique maison connectée.

Retrouvez Riley sur Weebot à 149€

Acheter sur Weebot


Plus information sur Riley Suivre Riley Suivre sur Instagram

TESLA POWERBANK, le superchargeur

Prix : 45


La Powerbank est une batterie externe pour smartphone qui utilise une cellule 18650, la même que celles équipant les batteries des Model S et X du constructeur. Celle-ci permet de recharger son mobile, ou tout autre appareil nomade à batterie, lorsque l'utilisateur n'a pas accès à une prise secteur.

Baptisée Powerbank, la batterie externe Tesla est présentée comme un « superchargeur ». Elle offre une capacité de 3.350 mAh avec une tension en sortie de 5 V et 1,5 A maximum. L'atout majeur du produit est par contre son design inspiré de celui des Tesla, qui ravira sans doute les fans de la marque. Elle est équipée d'un témoin de niveau de charge.

La Tesla Powerbank est munie de connecteurs USB, micro USB et Lightning (Apple). Dimensions: 108 x 30.5 x 23.3mm. Elle est vendue 45 dollars et est à nouveau disponible après rupture de stock.

Plus d'information et achat

LIVING LIGHT, la lumière par les plantes


le designer néerlandais Ermi van Oers a créé une lampe qui utilise une plante vivante pour générer sa propre électricité. La lampe LIVING LIGHT est faite d'une plante enfermée dans un tube de verre. Lorsque la plante subit la photosynthèse, elle libère des composés organiques dans le sol. Ce matériau est ensuite décomposé par des bactéries pour créer une pile à combustible microbienne. Des piles à combustible microbiennes similaires sont déjà utilisées dans le traitement des eaux usées, mais c'est peut-être la première fois qu'elles sont utilisées pour fournir de la lumière.

Dans une pile à combustible microbienne végétale, l'énergie solaire est convertie en électricité de manière naturelle. Les plantes utilisent la lumière du soleil pour la photosynthèse, produisant ainsi des composés organiques. Une partie de ces composés est libérée passivement par les racines dans le sol. Les bactéries d'origine naturelle décomposent la matière organique et libèrent des électrons et des protons. La pile à combustible microbienne de l'usine est constituée d'un compartiment anodique qui capte les électrons. Les électrons sont transférés via un fil à la cathode. De là, les électrons sont transférés le long d'un fil à la cathode. Ce flux d'électrons est similaire à celui d'une batterie et est utilisé pour alimenter les LED, qui s'allument lorsqu'un utilisateur touche les feuilles de la plante.

Van Oers a développé le Living Light avec le groupe de recherche néerlandais Plant-e. Bien que Living Light prenne une journée pour produire suffisamment d'énergie pour une demi-heure de charge, Oers continue de développer la technologie et prévoit de l'appliquer aux espaces publics. Son espoir est que la technologie puisse éventuellement être étendue pour alimenter des villes intelligentes entières. Elle collabore actuellement avec la municipalité de Rotterdam pour éclairer l'un des parcs de la ville.

Le système est applicable à toutes sortes de plantes qui vivent dans des sols humides. Elle prévoit de déployer les 50 premières lampes d'ici l'année prochaine, pour un coût d'environ 1500€ chacune selon Springwise.

Plus d'information Suivre Living Light