MINIBREW, la micro brasserie à la maison

Prix : 999

Code Promo : Prix en pré-commande


Choisissez votre bière et personnalisez là selon vos goûts (blonde, brune, ambrée, fortement alcoolisée, amère, et bien d’autres). Une application à installer sur votre smartphone va vous conseiller certains mélanges d’ingrédients à acheter sous la forme d’un « Pack Do-it-yourself » contenant toute la panoplie de graines à introduire dans votre superbe machine à fabriquer de la bière. Les recettes viendront du monde entier

La garantie d'ingrédients frais : dès les premiers jours de récolte, les ingrédients choisis sont nettoyés et scellés dans nos paquets pour maximiser la fraîcheur. Ils arriveront sur le seuil de votre porte en quelques jours seulement.

Remplissez la machine Minibrew avec ces ingrédients et votre seule contrainte sera d'appuyer sur le bouton de mise en marche de l'application dédiée. Le logiciel prend alors le contrôle et vous n'avez rien d'autre à faire !

Notre application vous laisse vérifier chaque processus de préparation et vous notifie quand nécessaire. De la première étape de mouture au dernier pas de fermentation jusqu'au moment de boire votre bière.

Chaque bière est refroidie à la parfaite température de dégustation et prête à être servie directement du tonnelet portable. Votre dernier geste: tenir votre verre prêt !
Minibrew est en production et est accessible à partir de 999$ au lieu de 1332$. La livraison est prévue pour le 3ème trimestre 2018.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Pré-commandez en promotion sur Minibrew


Suivez Minibrew Suivez Minibrew En savoir plus sur Minibrew

TCX URBANNER GTX, pour motards chics

Prix : 269


TCX, spécialiste de l'équipement moto, s’apprête à commercialiser les Urbanner GTX. Comme leur nom l'indique, il s'agit de baskets urbaines alliant technicité et design original. Pensées pour être utilisées à moto autant qu'à pied les TCX Urbanner GTX ne répondent pas aux codes des chaussures des et surprotégées.

Elles présentent une tige en cuir peine fleur, avec une épaisseur digne des modèles routiers (1,4 à 1,6 mm). Seul un léger renforcement est présent sur les coques aux points pouvant frotter le bitume en cas de chute. Le cuir bovin est doublé d'une membrane étanche.
Le sigle GTX fait état de la présence d’une membrane Goretex, destinée à une parfaite protection les jours de pluie. TCX a choisi du Gore-Tex Extended Comfort Footwear, là encore le haut de gamme du fabricant.

Le coup de crayon concerne l’enveloppe, mais également la semelle - antidérapante comme il se doit - et dotée d’un rainurage favorisant l’évacuation de l’eau. Le corps central assurerait une stabilité parfaite sur les repose-pieds.
Cette paire de baskets au design original sera distribuée en février à seulement 1 500 exemplaires par le bottier italien.
Disponibles en 3 coloris et certifiées EN 13634:2015, les bottines TCX Urbanner GTX seront en vente à 269,00 €.
(Source: Moto Magazine)

Site de TCX


Suivre TCX Suivr TCX Suivre sur Instagram

LIVING LIGHT, la lumière par les plantes


le designer néerlandais Ermi van Oers a créé une lampe qui utilise une plante vivante pour générer sa propre électricité. La lampe LIVING LIGHT est faite d'une plante enfermée dans un tube de verre. Lorsque la plante subit la photosynthèse, elle libère des composés organiques dans le sol. Ce matériau est ensuite décomposé par des bactéries pour créer une pile à combustible microbienne. Des piles à combustible microbiennes similaires sont déjà utilisées dans le traitement des eaux usées, mais c'est peut-être la première fois qu'elles sont utilisées pour fournir de la lumière.

Dans une pile à combustible microbienne végétale, l'énergie solaire est convertie en électricité de manière naturelle. Les plantes utilisent la lumière du soleil pour la photosynthèse, produisant ainsi des composés organiques. Une partie de ces composés est libérée passivement par les racines dans le sol. Les bactéries d'origine naturelle décomposent la matière organique et libèrent des électrons et des protons. La pile à combustible microbienne de l'usine est constituée d'un compartiment anodique qui capte les électrons. Les électrons sont transférés via un fil à la cathode. De là, les électrons sont transférés le long d'un fil à la cathode. Ce flux d'électrons est similaire à celui d'une batterie et est utilisé pour alimenter les LED, qui s'allument lorsqu'un utilisateur touche les feuilles de la plante.

Van Oers a développé le Living Light avec le groupe de recherche néerlandais Plant-e. Bien que Living Light prenne une journée pour produire suffisamment d'énergie pour une demi-heure de charge, Oers continue de développer la technologie et prévoit de l'appliquer aux espaces publics. Son espoir est que la technologie puisse éventuellement être étendue pour alimenter des villes intelligentes entières. Elle collabore actuellement avec la municipalité de Rotterdam pour éclairer l'un des parcs de la ville.

Le système est applicable à toutes sortes de plantes qui vivent dans des sols humides. Elle prévoit de déployer les 50 premières lampes d'ici l'année prochaine, pour un coût d'environ 1500€ chacune selon Springwise.

Plus d'information Suivre Living Light