NIKKO SF, l'hôtel qui a du "chien"


Les voyageurs qui s'ennuient de leur toutou pourront maintenant avoir un chiot sur demande à l'hôtel Nikko de San Francisco. Voilà une initiative complète d'« d'opération canine » du Nikko San Francisco destinée à ses clients.
Lorsque vous vous enregistrez à l'hôtel, vous trouverez ainsi un chien en peluche ainsi qu'une note sur votre lit. On vous informe donc que vous pouvez garder le toutou en peluche pour la modique somme de 29$, dont les profits sont versés à un refuge pour animaux. Vous pourrez également appeler l'opérateur du service canin afin d'organiser un rendez-vous avec un vrai chien.

Mon nom complet est Buster Presutti Posey, mais tout le monde m'appelle Buster! Je vis à l'hôtel Nikko San Francisco en tant que COO (officier d'exploitation canine) depuis début 2015! Dès ma naissance, je savais que j'étais destiné à une carrière dans l'hospitalité, car tout mon cœur veut aider tout le monde autour de moi. Heureusement, les gens adorables de l'Hôtel Nikko m'ont adopté dans leur famille et maintenant je peux passer du temps avec les clients et à faire ce que j'aime - faire sourire les gens!

Tous les chiens (soixante livres ou moins) qui sont enregistrés reçoivent des lits adaptés pour chiens, des bols et des friandises! Nous avons également un patio récemment rénové ouvert de 6h à 22h pour votre commodité!

Nous facturons 50 $ / nuit pour chaque chien séjournant à l'hôtel, et des frais de nettoyage supplémentaires peuvent être appliqués après votre départ, si nécessaire. Nous vous demandons de ne pas laisser votre chien sans surveillance dans votre chambre. Ce service canin est décidément populaire puisque d'autres hôtels, tels que le Park Hyatt de Melbourne et celui de Chicago offrent des services similaires!

Plus d'information et réservations


Suivre Nikko SF Suivre Nikko SF Suivre sur Instagram

LEXIP, la souris 3D


La navigation spatiale nécessite généralement 3 dispositifs. Un pour viser, un pour se déplacer et un pour les raccourcis. Généralement, cela se présente sous la forme d'une souris, d'un joystick et d'un clavier. Le résultat n'est, au final, pas très intuitif, car il faut une "troisième main" pour effectuer des actions telles que des raccourcis, des transitions de scène, des combinaisons complexes, etc. À cela s'ajoute le fait que l'on n'a pas forcément envie d'acheter un joystick pour seulement une ou deux applications. Lexip est le premier périphérique qui fusionne une souris avec deux joysticks, créant la première alternative viable à la configuration de la souris, du joystick et du clavier.

Le Joystick: Le mini joystick de pouce avec deux boutons de pouce également au-dessus. Ce joystick a la capacité d’envoyer plus de 90.000 valeurs d’angle et effectuer des actions soutenues complexes.

Plan de rotation vertical: haut, bas, avant, arrière.
Deux degrés de liberté sont accessibles et offrent la même sensation que pour un joystick traditionnel, mais dans une version compacte.
Avec 30 degrés d'inclinaison dans les quatre directions, il est facile de contrôler le roulis (axe z), le lacet (axe des x) et le tangage.

Le Laser:
L’ADNS-9800 offre des fonctions améliorées telles que le taux de rafraichissement programmable et la résolution programmable pour s’adapter aux préférences des joueurs.
Glissement bidimensionnel avec 8200 points par pouce (DPI), et la possibilité de le changer avec n'importe quel bouton configuré sur la souris.
Deux accéléromètres, l'un est assemblé avec la coque supérieure et l'autre sur la carte de circuit inférieure.

Le Pivot Interne 360°: L’inclinaison mécanique interne à deux axes sur la coque supérieure donne aux joueurs et aux concepteurs une souris inclinable à +/- 20 degrés dans toutes les directions.

Le plan de rotation est horizontal: gauche, droite, avant, arrière.
Composé d'un bloc silencieux reliant les coques supérieure et inférieure de Lexip, qui permet à la coque inférieure de rester stationnaire.
Les accéléromètres enregistrent 550 points individuels sur une inclinaison de +/- 20 degrés

Et bien d'autres caractéristiques: Utilisez la précision de notre laser et nos grips personnalisables pour faire de Lexip la souris de jeu ultime. Utilisez les deux joysticks intégrés pour mieux naviguer dans les documents, les scènes 3D et plus encore. Appliquez des macros personnalisées avec notre panneau de configuration. L'utilisation de Lexip pour tirer, rouler, naviguer et viser rendra votre expérience plus simple, plus fluide et plus efficace.

Plus d'information et pré-commande


Suivre Lexip Suivre Lexip Suivre sur Instagram

NOUS, le successeur de Colette


“Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée mais arrêter d’avoir une vieille idée”
Edwin Herbert Land.
Quelques semaines après la fermeture de colette, des anciens de la maison parmi lesquels Sébastien Chapelle, directeur du pôle Hi-Tech pendant 14 ans, et Marvin Dein, à la tête des sneakers durant 9 ans, viennent d'ouvrir un nouveau concept store “nous” au 48 rue Cambon.

Les portes du concept store ouvrent sur un espace de 150 m2, au revêtement de béton ciré, sans fioritures, composé de 4 espaces distincts (sportswear, Hi-Tech, accessoires masculins et librairie). Auparavant occupé par une enseigne d'accessoires de salle de bains, le lieu est placé sur une artère connue dans le monde entier et combine luxe et street culture.

Des t-shirts aux lunettes futuristes en passant par des livres dédiés à la street culture, des bougies parfumées, des coques de smartphone et les téléphones eux-mêmes, entre autres, l’offre de “nous” est diversifiée. Suffisamment large, elle permet à chacun de s’offrir un souvenir de son passage dans le concept store.

Dans une volonté de partager les dernières tendances, les vitrines extérieures du concept store seront imaginées par des créateurs et investies par des installations artistiques différentes, chaque mois. Tout en conservant ses origines, Nous cherche à s’affirmer comme un nouveau projet. Sa promesse : chercher et offrir aux parisiens les dernières tendances streetwear et les créations émergentes du marché. L’offre se différencie néanmoins quelque peu de celle de colette, en se tournant vers une cible beaucoup plus masculine.

Sources: Le journal du Luxe et Le Figaro