BIKIN'TIME by VELAIR, le vélo.. électrique ?


La marque française, qui s’est spécialisée dans la micro mobilité, s’apprête à commercialiser un petit bijou de technologie aux allures très vintage. Son nom ? Bikin’Time.
Le design délicieusement « old school » de ce nouveau vélo électrique s’inspire du look du « single-speed » traditionnel avec une seule vitesse et un cadre droit type vélo de route très épuré. Les roues de 700, grandes et fines avec des jantes hautes, accentuent cette note décalée qui, à aucun moment, ne laisse penser que l’on a affaire à un vélo électrique de dernière génération. Seuls les connaisseurs décèleront le moteur dans la roue.

Dernier né du centre R&D de Velair, le vélo Bikin’Time, qui pèse moins de 16 kg, affiche en effet des prouesses en matière de miniaturisation. Le moteur de 250 Watts qui se situe au niveau du moyeu arrière développe un couple de 40 N.m (Newton-mètre, puissance mécanique). Doté de 5 niveaux d'assistance pouvant aller jusqu'à 25km/h, ce deux-roues d’exception cache en fait une petite merveille, en l’espèce une batterie de 36V 6,7 Ah camouflée dans une pochette en cuir à l'arrière de la selle.

Cette batterie miniature et ultra légère s’enlève, avec sa pochette, en moins d’une seconde. Elle est donc facilement transportable dans un sac ou une poche mais surtout à la main, la sacoche effet cuir ayant une petite poignée donne des allures d’un sac miniature. C’est élégant et ce n’est pas encombrant.
Pour les plus pressés, la batterie se recharge en moins de 45 minutes. L'utilisateur se retrouve ainsi avec un objet qui tient plus de l’accessoire que d’une simple batterie. L'autonomie du Bikin’Time est de 35 à 50km.

L’attention portée au design va toutefois bien au-delà. Ce vélo dont les selles et les poignées sont également en cuir et le cadre en acier molybdène haute résistance est personnalisable à volonté. Le client aura le choix parmi une quarantaine de couleurs différentes pour les gentes, les pneus, la selle, la pochette, le pédalier et surtout le cadre qui est pour ce dernier assez inédit. Au total, plus d’un million de possibilités sont offertes.

Ne tenez pas compte de la dernière campagne kickstarter. Une prochaine est en route et les vélos seront disponibles au printemps 2018.

Plus d'nformation et pré-commande


Site Velair Suivre Bikin'Time Suivre Bikin'Time Suivre sur Instagram

LA BOUGIE BOX, la box qui sent bon

Prix : 19


Chaque mois, recevez une jolie bougie parfumée, pesant 160 à 220 grammes en moyenne (haute de 7 à 11 centimètres environ).
Le plaisir de les sentir (et les regarder brûler) dure entre 30 et 60 heures en fonction des bougies. Nous sélectionnons parmi les meilleurs ciriers des bougies de qualité, aux senteurs agréables et équilibrées (pas trop fortes).

Les marques que nous sélectionnons travaillent avec les meilleurs parfumeurs pour concevoir des bougies aux parfums agréables et équilibrés.
Nous ne vous enverrons pas de bougies infusées à l'aubergine de Sicile ou au chamallow fondant (même si on adore les chamallows au coin du feu). Nos premières amours vont vers les senteurs de cèdre, bois de figuier, fleur des champs ou tubéreuse. Et vous ?

Dans chaque box, nous glissons également une jolie boîte d'allumettes longues, ainsi qu'une petite nouvelle inspirée par votre bougie.
Les formules cadeaux ou abonnements sont au mois ou de 3 mois à 1 an. La box revient à 19€/mois. Une boutique avec les anciens produits est également disponible sur le site.

Plus d'information et achat Suivre la Bougie Box Suivre sur Instagram

E-SKIN, un vêtement vraiment connecté


E-Skin est un projet de vêtement connecté présenté par l’université de Tokyo et qui va être développé par l'entreprise Xenoma. Présentée à l’IFA 2017 à Berlin, ce vêtement aux allures de costume de super-héros peut symboliser le futur des vêtements connectés.

La fonction de base de E-Skin est de transformer le corps en un contrôleur complet des mouvements pour la réalité virtuelle ou augmentée mais aussi la réalité pure. Grâce à 14 capteurs placés stratégiquement sur l’ensemble du corps, la tenue peut détecter et comprendre chacun des mouvements du corps. Ces informations sont ensuite transmises à un logiciel installé sur un PC, une tablette ou un smartphone en bluetooth, via un hub central situé sur le plexus.

Ses créateurs le destinent bien évidemment aux jeux-vidéos mais aussi à d'autres développements: James Eakin, le responsable du marketing de Xenoma explique dans une interview à Digital Trends : « Les vêtements E-Skin montrent la possibilité de créer un réseau de capteurs et d’électronique intégré dans des textiles classiques avec des usages pour le gaming, le fitness, le bien-être et même des usages industriels. » La médecine fait aussi partie des développements possibles car les capteurs peuvent être programmés pour une multitude d’activités.

Le produit est pour le moment destiné aux développeurs qui peuvent commander un kit complet pour 5 000$ sur le site de Xenoma. Le prix public et la date de sortie pour le grand public ne sont malheureusement pas connus.

Plus d'information Suivre Xenoma Suivre Xenoma