GREEN CONDOM, le plaisir au naturel

Prix : 4.9

Code Promo : Prix à partir de, hors livraison


Une Suissesse compte apporter un peu de clarté dans un marché opaque des préservatifs, en se montrant transparente sur leur composition, sans produits d’origine animale ni arômes, pour permettre aux consommateurs de protéger leur santé sans sacrifier leur contraception.

Profitant de leur statut de dispositifs médicaux, les fabricants de préservatifs ne sont pas tenus d’informer les consommateurs sur leur composition.
Gabrielle Lods a donc décidé de prendre le taureau par les cornes en lançant une nouvelle marque de préservatifs véganes, sans gluten ni parabènes et surtout sans secret sur leur composition.

La société Green Condom Club, fondée par Gabrielle Lods a mis au point une gamme de capotes sans caséine, cette protéine issue du lait, très répandue dans ce genre de produits. La marque est d’ailleurs la première à avoir obtenu la certification végane du label européen éponyme. Une garantie qu’aucun produit d’origine animale n’a été utilisé et qu’aucun test n’a été effectué sur les animaux. Par ailleurs, les produits sont certifiés CE, garantissant un niveau de sécurité conforme aux directives européennes.

Ils n’ont aucun goût ni odeur de plastique, contrairement à la majorité des produits de ce type. Déjà disponibles en ligne, ces préservatifs d’une nouvelle génération devraient arriver dans les pharmacies et les supermarchés prochainement. Côté prix, comptez 4,90 € pour le lot de 3, 12,90 pour le lot de 10 ou 65€ pour le lot de 100! hors frais de livraison. Il y'a même désormais des formules d'abonnements pour le plus militants ou les plus gourmands...

(vidéo: Videco CH)

Acheter en ligne


Suivre Green Condom

YAW VR, Le simulateur de mouvement VR

Prix : 1190

Code Promo : Prix à partir de


Bien que la technologie de réalité virtuelle soit très agréable, il est difficile de reproduire correctement les environnements. Lorsque vous vous déplacez en VR, votre corps est souvent assis ou immobile. Il est difficile d'offrir la sensation réelle de mouvement. Par ailleurs, lorsque l’utilisateur déplace son avatar à l’aide d’un joystick, comme dans un jeu vidéo traditionnel, il risque rapidement d’être pris d’une sensation de nausée à cause du « motion sickness ». C'est pourquoi, Intellisense a mis au point un simulateur de mouvement VR portable, Yaw, qui devrait en séduire plus d'un. Le projet peut actuellement être trouvé sur Kickstarter.

Ce n'est pas la première fois qu'une entreprise propose une «plate-forme» qui vous permet d'expérimenter la réalité virtuelle comme jamais auparavant. Plus précisément, beaucoup de joueurs recherchent des gadgets capables de créer l'expérience immersive ultime. C'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire, car un tel matériel n'existe apparemment pas en ce moment. Intellisense pense qu'ils ont la clé pour casser ce code une fois pour toutes.

Intellisense a mis au point un simulateur de mouvement VR dans un espace "réduit" que vous pouvez transporter sans aucun problème. De plus, l'unité est plutôt légère et le siège repose sur un support doté de trois articulations. Grâce à ces trois articulations, le siège est en mesure de tourner et de se secouer avec trois degrés de liberté de mouvement (3DOF). Enfin, le siège abrite un mini PC permettant de communiquer sans fil avec les casques VR. Lors de l'utilisation de l'appareil, les autres personnes ne doivent entendre «pratiquement aucun son» émanant de l'appareil.

Le simulateur de mouvement existe en plusieurs versions à partir de 1190$. L'expédition aura lieu à l'automne 2018. Yaw est compatible avec le logiciel SimTools et plus de 80 applications de simulateur différentes, y compris les marques de simulateur les plus connues et populaires. Nous travaillons également à rendre Yaw compatible avec d'autres plateformes non PC comme Oculus Go, Samsung Gear VR et PlayStation VR. De plus, Yaw est open source, vous pouvez donc développer votre propre logiciel même pour une toute nouvelle utilisation.

Plus d'information et achat


SLEEPBOX, la micro-chambre d'hôtel


2 architectes russes du cabinet Arch Group ont créé la Sleepbox. Cette cabine mobile abrite une micro-chambre d'hôtel qui permet, le temps d'une sieste ou d'une pause, de se reposer à l'abri des bruits extérieurs, plutôt que de patienter sur des sièges durs et peu hygiéniques de gares ou aérogares.
Et surtout, c'est un petit cocon de quiétude dans des univers bruyants.

Parfaitement ventilée, la Sleepbox est équipée de tout le confort d'une chambre d'hôtel: un lit, des prises de courant, une télévision LCD , connexion Wifi et de nombreux rangements qui permettent d'accueillir les voyageurs avec leurs bagages. Et pour ne pas rater son train ou son vol, des fenêtres permettent de garder un oeil sur les tableaux d'affichage.

Prévues pour abriter de nombreuses personnes tout au long de la journée, la contrainte technique est le nettoyage. Pour ce faire, des lampes à quartz sont utilisées pour assainir la cabine dès la sortie des occupants. Par ailleurs un système automatique de changement de draps est prévues après chaque passage.

La Sleepbox existe en 3 tailles (pour 1 ou 2 personnes selon la superficie) et en différents matériaux (métal, plastique ou bois). Les ouvertures sont en verre. Le concept se décline aussi bien en location directe et automatisée dans les aéroports, gares ou magasins franchisés, qu'en prestation gratuite, pour les employés d'une entreprise par exemple.
Dans le cadre d'une location, celle-ci peut se faire entre 1 heure et des "séjours" plus longs.

L’aéroport de Moscou a été le premier a être équipé mais de nombreux aéroports (comme Atlanta récemment et Dallas à l'automne) s'y mettent et les concepteurs ont prévu un développement rapide dans d'autres aéroports et d’étendre cette offre aux gares et aux entreprises.

Plus d'information Suivre Sleepbox Suivre Sleepbox