MINIBREW, la micro brasserie à la maison

Prix : 999

Code Promo : Prix en pré-commande


Choisissez votre bière et personnalisez là selon vos goûts (blonde, brune, ambrée, fortement alcoolisée, amère, et bien d’autres). Une application à installer sur votre smartphone va vous conseiller certains mélanges d’ingrédients à acheter sous la forme d’un « Pack Do-it-yourself » contenant toute la panoplie de graines à introduire dans votre superbe machine à fabriquer de la bière. Les recettes viendront du monde entier

La garantie d'ingrédients frais : dès les premiers jours de récolte, les ingrédients choisis sont nettoyés et scellés dans nos paquets pour maximiser la fraîcheur. Ils arriveront sur le seuil de votre porte en quelques jours seulement.

Remplissez la machine Minibrew avec ces ingrédients et votre seule contrainte sera d'appuyer sur le bouton de mise en marche de l'application dédiée. Le logiciel prend alors le contrôle et vous n'avez rien d'autre à faire !

Notre application vous laisse vérifier chaque processus de préparation et vous notifie quand nécessaire. De la première étape de mouture au dernier pas de fermentation jusqu'au moment de boire votre bière.

Chaque bière est refroidie à la parfaite température de dégustation et prête à être servie directement du tonnelet portable. Votre dernier geste: tenir votre verre prêt !
Minibrew est en production et est accessible à partir de 999$ au lieu de 1332$. La livraison est prévue pour le 3ème trimestre 2018.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Pré-commandez en promotion sur Minibrew


Suivez Minibrew Suivez Minibrew En savoir plus sur Minibrew

REVOLVE WHEEL, la roue pliante


Après trois années de développement, Andrea Mocellin, designer et inventeur basé à Munich, vient de dévoiler un nouveau concept de roue repliable 26 " baptisé Revolve. Basé sur l'idée que les petits vélos pliants à roues entraînent des compromis de performance inutiles, Revolve de Mocellin plie la roue au lieu du cadre. Une roue de vélo révolutionnaire que vous allez pouvoir plier en un tour de main pour l’emporter avec vous n’importe où. De la mobilité urbaine et rando à vélo à une solution plus compacte et portable pour les utilisateurs de fauteuils roulants, Revolve a un large éventail d'applications potentielles.

La roue se divise en six segments qui se verrouillent pour former la roue complète. Chacun de ces six segments sont réunis avec six autres liens de connexion. Ces liaisons sont alors reliées à un rayon rigide à chaque extrémité distincte du moyeu. Magnétiquement verrouillés ensemble, tout est complètement stable. Mais il suffit de déverrouiller et de séparer les extrémités du moyeu, pour que la roue s'effondre jusqu'à 40% de la taille de la roue d'origine - seulement 27 cm de diamètre et 47 cm de profondeur (10,6 "x 18,5").
Pour l'instant, il semble que tous les éléments structuraux soient en aluminium, mais Mocellin a également proposé l'utilisation de la fibre de carbone pour réaliser des économies de poids significatives.

La roue Revolve roule sur un pneu airless. Mocellin a passé presque autant de temps à optimiser la configuration et la composition du pneu, que le reste de la roue. Une connexion et une transition en douceur entre les six segments individuels est absolument essentielle pour que la roue roule en douceur sur la route. Mais Mocellin affirme que les progrès récents dans les pneus airless les ont rendus à la fois confortables et pratiques, et peuvent être développés avec une gamme complète de motifs de bande de roulement pour toutes les surfaces.

Adaptée pour le moment sur un vélo de ville Il est évident que la roue pliante Revolve, en attente de brevet, reste un prototype plutôt qu'un produit de cyclisme commercial viable. Mais Mocellin pense la roue Revolve est prête pour la production. Donc, si une entreprise de l'industrie du cyclisme avec des capacités de production prend cela en charge, il pourrait s'agir de nouvelles solutions alternatives de vélo pliant.

Plus d'information

LIVING LIGHT, la lumière par les plantes


le designer néerlandais Ermi van Oers a créé une lampe qui utilise une plante vivante pour générer sa propre électricité. La lampe LIVING LIGHT est faite d'une plante enfermée dans un tube de verre. Lorsque la plante subit la photosynthèse, elle libère des composés organiques dans le sol. Ce matériau est ensuite décomposé par des bactéries pour créer une pile à combustible microbienne. Des piles à combustible microbiennes similaires sont déjà utilisées dans le traitement des eaux usées, mais c'est peut-être la première fois qu'elles sont utilisées pour fournir de la lumière.

Dans une pile à combustible microbienne végétale, l'énergie solaire est convertie en électricité de manière naturelle. Les plantes utilisent la lumière du soleil pour la photosynthèse, produisant ainsi des composés organiques. Une partie de ces composés est libérée passivement par les racines dans le sol. Les bactéries d'origine naturelle décomposent la matière organique et libèrent des électrons et des protons. La pile à combustible microbienne de l'usine est constituée d'un compartiment anodique qui capte les électrons. Les électrons sont transférés via un fil à la cathode. De là, les électrons sont transférés le long d'un fil à la cathode. Ce flux d'électrons est similaire à celui d'une batterie et est utilisé pour alimenter les LED, qui s'allument lorsqu'un utilisateur touche les feuilles de la plante.

Van Oers a développé le Living Light avec le groupe de recherche néerlandais Plant-e. Bien que Living Light prenne une journée pour produire suffisamment d'énergie pour une demi-heure de charge, Oers continue de développer la technologie et prévoit de l'appliquer aux espaces publics. Son espoir est que la technologie puisse éventuellement être étendue pour alimenter des villes intelligentes entières. Elle collabore actuellement avec la municipalité de Rotterdam pour éclairer l'un des parcs de la ville.

Le système est applicable à toutes sortes de plantes qui vivent dans des sols humides. Elle prévoit de déployer les 50 premières lampes d'ici l'année prochaine, pour un coût d'environ 1500€ chacune selon Springwise.

Plus d'information Suivre Living Light