BISECU, le cadenas connecté pour vélo


Ce cadenas porte le nom de Bisecu (la contraction de Bicycle - vélo en anglais - et security). C’est un accessoire connecté en aluminium (disponible en noir ou en argent) qui vient s’installer au centre de votre roue avant à l’intersection de cette dernière avec le cadre du vélo. Impossible dès lors, pour celui qui voudrait le voler, d’enlever le cadenas, la roue ou de rouler avec. En installant un cylindre légèrement plus gros qu'une rondelle de hockey sur votre fourche et votre moyeu avant, l'appareil peut bloquer instantanément votre vélo - ou au moins l'empêcher de rouler.

Tout l’intérêt de cet accessoire c’est que vous n’avez pas à l’enlever à chaque utilisation. Il suffit de l’appairer à votre smartphone en bluetooth. Grâce à la connexion Bluetooth avec votre téléphone intelligent, une fois que vous avez garé votre vélo et que vous vous êtes éloigné, Bisecu engage une tige d'acier du disque extérieur dans le disque interne, ce qui empêche la roue avant de tourner. Le cadenas se désactivera automatiquement dès que vous approcherez. Qu'est-ce qui va empêcher quelqu'un de simplement prendre le tout ou de retirer furtivement la fourche pour voler le reste du vélo?" Il semble que Bisecu ait pensé à cela avec son système de câble qui se fixe avec la même facilité sans clé sur le moyeu et vous permet de verrouiller le cadre tout en attachant le vélo sur un porte-vélos.

Question sécurité toujours, le Bisecu est couplé avec une alarme de 100 dB et des notifications sur smartphone si le vélo est déplacé. Il utilise un cryptage de niveau militaire, AES 128 bits. S’il ajoute un peu de poids au vélo (350 grammes), il se veut surtout simple et rapide à utiliser.

Pas d’inquiétude non plus à avoir au niveau de son autonomie, il peut tenir six mois avec une recharge complète en seulement deux heures. Petit bonus pour ce cadenas, il permet de récupérer des données en direct sur votre smartphone comme votre vitesse par exemple.
Le Bisecu est toujours en pré-commande sur Indiegogo après une campagne de financement réussie sur Kickstarter. Son prix sera de 129$ mais il est disponible à partir de 99$ sur ce site pour une livraison en août 2018.

Pré-commander


Plus d'information Suivre Bisecu Suivre sur Instagram

ZUME PIZZA, des robots pizzaïolos


Fondée en 2015, Zume Pizza utilise la robotique et l'intelligence artificielle pour fabriquer des pizzas plus rapidement. Chez Zume Pizza, ce sont en effet des robots qui effectuent les tâches répétitives nécessaires à la confection des pizzas. Les machines pressent des tas de pâte, disposent les ingrédients, la sauce, et soulèvent les pizzas à l'intérieur et à l'extérieur du four, en une fraction du temps qu'il faudrait à des travailleurs humains pour faire la même chose.. Même les camions de livraison sont chacun équipés de 56 fours, permettant de cuire les pizzas pendant le temps de trajet, et ainsi éviter que les pizzas ne refroidissent.
Les humains se concentrent sur la préparation des aliments, au développement de recettes, aux tests gustatifs et travaillent à l'amélioration de leurs pizzas en fonction des commentaires des clients

Mais l’avant gardisme de Zume Pizza ne s’arrête pas là. Car la start-up s’appuie également sur des algorithmes de machine learning, lui permettant de prédire les pizzas qui seront commandées dans la semaine, et de cette manière de garantir la fraîcheur des aliments. Zume Pizza a recueilli environ 48 millions de dollars dans le cadre d'un financement.

L'entreprise livre uniquement dans la Silicon Valley, mais l'injection de liquidités devrait aider Zume Pizza à atteindre son objectif de desservir toute la région de la baie d'ici la fin de 2018. La start-up espère ouvrir environ 24 trucks sillonnant la ville afin de remplir les estomacs affamés en quête de réconfort. Une chose est sûre, avec ce nouveau format de livraison de pizzas, votre pizza ne risque plus jamais d'arriver froide chez vous !

GUMSHOE, la 1ère chaussure en chewing-gum

Prix : 190


Pour réduire le gaspillage et les déchets, l'organisation de marketing urbain I Amsterdam, le designer Explicit Wear et la société de développement durable Gumdrop ont collaboré pour concevoir une chaussure à partir de la gomme recyclée. Appelé Gumshoe, la semelle de la chaussure est faite de composés recyclables (connu sous le nom de Gum-Tec) produit par Gumdrop, et ces composés sont constitués de 20 pour cent de chewing-gum.

"Nous avons découvert que le chewing-gum est fabriqué à partir d'un caoutchouc synthétique. Et en décomposant ces propriétés, nous avons pu créer un nouveau type de caoutchouc", explique Anna Bullus, directrice générale et designer chez Gumdrop. Environ 3,3 millions de livres de chewing-gums finissent sur les trottoirs d'Amsterdam chaque année, ce qui coûte à la ville des millions de dollars à nettoyer. Le projet utilise environ 2,2 livres (1 kg) de gomme pour quatre paires de chaussures.
La gomme recyclée qui a été utilisée a été grattée dans les rues d'Amsterdam. Les composés de Gum-Tec sont formés comme des granules et sont ensuite moulés dans la semelle de la chaussure, qui affiche également d'une carte de la ville dans ses rainures.

Gumshoe dit que c'est la première paire de baskets faite en chewing-gums recyclés au monde. En dehors de la semelle, le reste de la chaussure est en cuir. Les collaborateurs envisagent également de permettre aux clients de recycler et de remplacer la semelle lorsqu'ils en ont besoin (moyennant des frais). Les créateurs veulent étendre le projet à d'autres grandes villes, et ils veulent introduire un moyen plus facile et plus durable pour les gens de se débarrasser de leur chewing-gum.

Les chaussures sont disponibles en bubblegum rose ou noir et rouge. Ils seront disponibles en juin pour 190 euros. Vous pouvez pré-commander sur le site.

Plus d'information et achat