FRIBO, le robot pour être moins seul


Pour combattre ce mal moderne qu’est l’isolement social, des chercheurs sud-coréens ont imaginé Fribo : un robot aussi mignon que bienveillant, bien décidé à motiver les jeunes gens seuls à interagir socialement.
Fribo sort tout droit d’un film des studios d’animation Ghibli. Pourtant, son objectif est on ne peut plus sérieux. À l’heure où nos smartphones et applications nous aident à rester en contact avec nos amis et nous réunir, certaines personnes ont plutôt tendance à s’isoler. C’est pourquoi des chercheurs de l’université Yonsei et de l'Institut supérieur coréen des sciences et technologies ont imaginé Fribo, un robot connecté censé apporter une présence, mais surtout des solutions aux jeunes personnes en situation d’isolement social.

Grâce à l’analyse de données domotiques (ce que fait l’utilisateur à son domicile) et des « discussions » passées avec l’utilisateur, Fribo établit un plan d’action pour permettre à l’individu de retrouver un semblant de vie sociale. Plusieurs Fribos répartis dans différentes habitations peuvent créer un réseau social un peu particulier puisque les membres de ce réseau informel peuvent être avertis à tout moment de ce que font les autres membres.. Les Fribos fonctionnent en effet en réseau pour partager des nouvelles de leurs utilisateurs sans jamais les nommer, le respect de la vie privée étant une composante très importante dans ce projet. De même, les Fribos ne retiennent pas dans la durée les activités enregistrées et analysées.
Mais surtout, Fribo discute !

Ainsi, un Fribo peut briser le silence pour indiquer à son utilisateur : "Il fait plutôt froid, penses-tu que ton ami a pensé à se couvrir ?", ou encore "Quelqu’un vient de rentrer chez lui. Ton ami a travaillé tard !" Ainsi, Fribo apporte une présence, mais surtout il pousse son utilisateur à discuter avec ses amis pour se renseigner à propos des activités relayées ou pour partager un événement de sa journée. Pour cela une application Chat sur smartphone est disponible.
Fribo, encore à l’état de prototype, a déjà été présenté lors de la Conférence internationale sur l’interaction humain robot ACM/IEEE et les nombreux retours positifs sur les tests en situations réelles pourraient bien mener à une commercialisation prochainement.

CULTUR'EASY, la culture vient à vous


Découvrir, expérimenter, se laisser surprendre, communiquer, échanger… autant de mots abstraits devenant réalité grâce à une application unique qui apprend à connaître son utilisateur au quotidien !
"En 2016, à la suite d’un long voyage à travers l’Europe, nous avons constaté qu’il était difficile d’accéder à la culture si celle-ci ne venait pas à nous. En effet, beaucoup de sites magnifiques et d’expériences culturelles à vivre restent inconnus du grand public, par manque cruel de visibilité. Avec cultur’easy, la culture vient à vous !" (Karl Scheuer / CEO et Co-fondateur).

Imaginez un peu… D’un côté, un couple en balade à la découverte d’une ville au patrimoine culturel riche. De l’autre, un groupe d’amis à la recherche d’une activité le temps d’un après-midi, d’une soirée… En naviguant sur l’application, celle-ci suggère aux deux groupes distincts un vernissage ayant lieu le soir même. Une proposition commune, permettant de réunir des personnes d’horizons différents, une idée d’expérience culturelle à vivre et à partager, et autant de possibilités de s’enrichir et d’échanger autour d’un intérêt commun… Du petit musée de quartier à l’établissement de renommée internationale, cultur’easy permet aux utilisateurs d’avoir accès, de façon aussi efficace, aux différents acteurs de la culture, qu’ils décident de concrétiser une envie ou de se laisser surprendre.

Une application qui permet de référencer, rechercher, communiquer, dynamiser et accompagner la culture et ses acteurs de façon officielle et innovante. Une plateforme qui suggère à l’utilisateur des activités en fonction de ses envies et/ou de sa géolocalisation. Un système de recherche et de planification intuitif et personnalisé, facilitant l’accès à la culture. Un outil qui crée et entretient une communauté active qui partage ses expériences. Un tremplin, une mise en lumière pour l’ensemble des acteurs culturels et des artistes indépendants.
cultur’easy transforme l’approche culturelle de façon à la rendre pratique, intuitive, interactive, immersive, ludique, sociale et novatrice !

cultur’easy a pour ambition de se développer hors de l’hexagone, permettant non seulement à ses utilisateurs de se référer à cette application unique, mais offrant également une visibilité à l’ensemble des acteurs culturels des pays que nous couvrirons. L'application devrait être disponible dans les prochains jours.

Télécharger l'application


Suivre Cultureasy Suivre Cultureasy Suivre sur Instagram

BOLIDO, montre vintage swiss made

Prix : 690


La jeune marque horlogère suisse Bolido propose aux amateurs d’horlogerie, une montre design et mécanique « swiss made » avec un positionnement prix « raisonnable ». Le résultat est vraiment réussi : la Bolido s’avère particulièrement séduisante pour moins de 700 euros. Bólido est une marque fondée par le designer Simon Husslein, qui n’est autre que l’auteur de certains modèles de chez Braun, Nomos, et Ventura.
Ce designer est clairement un grand spécialiste du minimalisme fonctionnel et de l’horlogerie de pointe, ce qui lui a valu d’obtenir plusieurs awards.
Bólido signifie météore, en espagnol. Ce nom lui va bien puisque cette montre pourrait venir de l’espace.

Mais au-delà de ce cadran au « visage » très épuré et particulièrement lisible, c’est incontestablement le boitier en acier de 42 mm évasé dans son épaisseur et sa couronne à midi qui font toute l’originalité de ce modèle.
De fait, ce boitier monobloc (étanche à 100 mètres) tout rond et sans cornes à l’aspect « relativement simple » revêt une autre importance, puisque c’est grâce à sa conception limitée à quelques opérations de décolletage que la montre a pu être proposée à un prix si attractif !

Pour autant cette boite simple n’est pas simpliste puisqu’on remarque immédiatement que la partie du boitier à midi est plus épaisse (angle de 4,2°) que celle située à 6h. L’ensemble n’est pas sans rappeler les chronos de type « Bullhead » des années 70, mais en version « trois aiguilles-date ». Cette montre est dotée d’un calibre mécanique automatique suisse de chez STP (groupe Fossil) visible à travers le fond saphir. Il offre une réserve de marche standard de 44h.
Le boitier sans corne qui s’adapte à la plupart des poignets accueille quant à lui un strap en caoutchouc qui vient parfaitement bien compléter l’aspect « industriel » de cette montre extrêmement séduisante.

(Source: montres de luxe)

Plus d'information et achat


Suivre Bolido Suivre sur Instagram