EVTOL, Rolls Royce prend de la hauteur


Rolls-Royce a dévoilé un concept de véhicule électrique à décollage et atterrissage verticaux (EVTOL) au salon aéronautique international de Farnborough 2018. La conception pourrait être adaptée pour les transports personnels, les transports publics, la logistique et les applications militaires et repose sur des technologies déjà existantes ou en cours de développement. Il pourrait prendre le ciel dès le début des années 2020.Le véhicule conceptuel initial utilise la technologie des turbines à gaz pour produire de l'électricité afin d'alimenter six propulseurs électriques spécialement conçus pour avoir un profil de bruit faible. Il a également une batterie pour le stockage d'énergie. Dans cette configuration hybride-EVTOL, il pourrait transporter quatre ou cinq passagers avec une vitesse maximale de 400 km/h et une autonomie de 800 kilomètres, ne nécessiterait pas de rechargement - car la batterie est chargée par la turbine à gaz - et serait en mesure d'utiliser l'infrastructure existante héliports et aéroports.

Le M250 est un moteur Rolls-Royce très populaire. Plus de 31 000 exemplaires ont été livrés depuis la mise en service de la première version il y a plus d'un demi-siècle, avec environ 16 000 exemplaires actuellement en service. Il a propulsé plus de 170 applications civiles et militaires d'hélicoptères et d'aéronefs à voilure fixe, et l'ensemble de la flotte a accumulé plus de 250 millions d'heures de vol. Les ailes peuvent pivoter de 90 degrés, ce qui permet au véhicule de décoller ou d'atterrir verticalement. Les hélices de l'aile peuvent se replier une fois que l'engin a atteint sa hauteur de croisière, ce qui réduit la traînée et le bruit de la cabine, l'engin dépendant des deux hélices arrière pour la poussée.

Plus d'information

ZENITH & ACQUA DI PARMA, une "Barberia" à Paris


Toutes deux dans le groupe LVMH, La marque de montres Zenith s’associe à la maison Acqua di Parma pour proposer un service « Barberia » au sein du pop-up store Zenith installé au 23 place de la Vendôme à Paris. Un lieu intime et raffiné pour apprécier l'art du rasage traditionnel italien, selon Acqua di Parma. Zenith et Acqua di Parma réunissent les univers de la beauté et de l’horlogerie le temps d’une collaboration inédite réservée aux hommes. Du 4 au 9 juin prochains, ces messieurs pourront donc profiter d’une expérience de rasage à l’italienne à quelques pas des créations horlogères et joaillières de la marque.

Confortablement installés dans un fauteuil de barbier, les hommes bénéficieront de la « Barberia » Acqua di Parma pour s’évader, dans un espace intime niché au coeur de la boutique parisienne. Plus qu’un simple rasage, c’est une expérience mêlant beauté et bien-être, entre tradition et modernité, qui sera proposée aux clients de Zenith. Le rythme et la précision du barbier se calant sur ceux de l'horlogerie.

Chacun pourra profiter de soins de préparation de la peau, délivrés grâce à des serviettes chaudes, de soins spécifiques, ainsi que des différentes techniques de rasage traditionnel italien. Pour conclure le rituel : quelques notes lumineuses de la légendaire Colonia Acqua di Parma pour la touche rafraîchissante.

La Barberia - Acqua di Parma x Zenith - du 4 au 9 juin 2018 - 23, place Vendôme / Paris 1er.

AIRPAQ, ReinCARnation en cours!

Prix : 115


Airpaq , c'est une solution originale de recyclage des airbags et des ceintures de sécurité des voitures en sacs à dos. Ces matériaux sont conçus pour fonctionner dans des situations extrêmes, ce qui fait d'Airpaq un produit durable et de qualité. Ce sac trouve un excellent équilibre entre la fonctionnalité et le style, ce qui en fait le compagnon idéal pour les aventures urbaines. Le corps d'Airpaq est disponible en quatre couleurs (noir, bleu, rouge et jaune).

Le roll-up est toujours laissé dans son airbag original. Ainsi, la doublure de l'Airpaq change avec votre choix de couleur et offre un contraste saisissant. Un aspect clé de la conception est son individualité, résultant de la grande variété des airbags, des ceintures de sécurité et des boucles qui se trouvent dans les voitures. Les sacs à dos ont pour cette raison toujours des détails comme la forme de la boucle, les codes à barres ou un motif qui ne se trouvent sur aucun autre Airpaq et ce qui les rend vraiment uniques.

La quantité de matériaux recyclés utilisés pour produire un Airpaq sont d'environ deux airbags, quatre ceintures de sécurité et une boucle. Le corps coloré et le rouleau blanc sont fabriqués à partir des airbags. La boucle d'une vieille voiture sert de mécanisme de fermeture et les ceintures de sécurité sont réutilisées pour les sangles et le dos. Le schéma ci-dessous montre comment sont composées les différentes parties du sac.

Dotés de plusieurs compartiments et étanches, Airpaq se décline aussi en portefeuille. Le produits sont encore accessibles à 115 euros. le prix final devrait être de 149 euros. La livraison est prévue à partir de mi-juillet 2018.

Plus d'information et achat