GEORGE V, le spa version luxe


Le Four Seasons Hotel George V vient d’inaugurer son nouveau spa à Paris. Cet hôtel, situé à deux pas des Champs-Elysées, a ouvert les portes de son nouvel espace détente lundi dernier. Les premiers invités ont pu découvrir un espace à la fois lumineux, moderne et élégant qui offre une piscine de 17 mètres, un centre ultramoderne de remise, un salon de coiffure, cinq cabines de soins individuelles, ainsi que deux luxueux hammams. Les soins du spa sont prodigués dans l’une des cinq salles dédiées à cet effet.

Le tout nouveau spa de l’hôtel, d’une surface de 720 m² est un véritable sanctuaire qui propose des soins sur-mesure et personnalisés pour des résultats immédiats. Un soin Alaena anti-âge 100% bio est aussi proposé, sans oublier le soin traditionnel japonais Kobido, qui date de 1472, et était réservé à la noblesse du pays, pour effacer les signes du temps sur le visage.
Le soin ultime reste le George V Escape, un traitement antioxydant à base d’un gommage du corps au Chardonnay, un massage à l’huile de Champagne et un soin du visage au caviar vert et à la feuille d’or.

Avant d’aller se restaurer à la table étoilée de l’hôtel, les clients peuvent aussi se faire faire une beauté au salon de coiffure de l’hôtel.
L’espace piscine a été conçu comme une évocation des traditions des bains turcs, grecs et romains anciens, avec de nombreuses mosaïques travaillées, rehaussées par des œuvres d’art modernes et des compositions florales conçues par un maître en la matière, le fleuriste Jeff Leatham.
Ce spa a été pensé par le célèbre architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon, qui avait déjà décoré le Shangri-la à Paris et le Savoy de Londres.

Plus d'information et réservations


Suivre Four Seasons Paris Suivre Four Seasons Paris Suivre sur Instagram

I-PROGNOSIS, l'appli qui détecte Parkinson


Dans un monde où la maladie est devenue de plus en plus gérable et évitable, il est indéniable que la technologie et l'innovation y ont joué un rôle majeur. Que ce soit pour aider à prévenir les maladies. Par exemple, le dispositif sKan peut détecter un cancer de la peau. Le dispositif à faible coût utilise des capteurs de température pour détecter les zones de tissus qui chauffent plus rapidement, un signe possible de cellules cancéreuses. L'innovation peut aussi aider ceux qui souffrent de maladies. WalkAid en est un exemple. C'est un wearable qui est conçu pour aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à marcher. L'appareil fonctionne à l'aide d'un dispositif de repérage visuel et de semelles tactiles. i-PROGNOSIS va plus loin et combine des aspects de ces deux inventions, en détectant l'apparition de la maladie de Parkinson.

L'application utilise principalement les smartphones et smartwatches pour détecter les premiers symptômes de la maladie. Les utilisateurs téléchargent l'application sur leur appareil et l'utilisent pour les fonctions quotidiennes, telles que les appels téléphoniques, les messages et les photos. L'application tire parti des capteurs déjà présents dans les smartphones, tels que l'accéléromètre et le gyroscope, pour détecter les premiers tremblements mineurs. i-PROGNOSIS utilise également le microphone pour détecter les signes de dégradation de la voix.

En outre, l'application analyse les photos prises sur le visage de l'utilisateur pour identifier toutes les caractéristiques du visage qui peuvent se rapporter à la maladie de Parkinson. Enfin, l'appareil suit les modèles de toucher de l'utilisateur afin de détecter les premiers tremblements. Avec une smartwatch, des informations supplémentaires peuvent être collectées, telles que l'activité, la fréquence cardiaque, les habitudes de sommeil et la température de la peau. En cas d'indications de la maladie, les utilisateurs peuvent acheter des dispositifs supplémentaires, tels qu'une plaque intelligente et une ceinture, afin de collecter des données plus pertinentes. En analysant toutes ces données, i-PROGNOSIS conseille à l'utilisateur de consulter un médecin.

En téléchargeant l'application iPrognosis, vous donnerez des données à l'étude GData, pour le développement de tests de détection précoce de la maladie de Parkinson.
Pour le moment, ce dispositif n'est disponible qu'en Allemagne, au Portugal, au Royaume-Uni et en Grèce et uniquement sur Google Play.

Source: Springwise

Plus d'information Suivre I-Prognosis Suivre I-Prognosis

PLOOTA, bouée intelligente


Comment être en sécurité dans l’eau peu importe les conditions ? Même le meilleur nageur peut se retrouver en difficulté et les bouées ou les gilets de sauvetage ne sont pas faciles à emmener avec soi si l’on fait du surf ou n’importe quel sport aquatique.

Ploota est un petit collier qui se gonfle automatiquement avec du CO2 s’il est maintenu pendant plus de 30 secondes sous l’eau. Ses petits airbags permettent ensuite de maintenir la tête au-dessus de l’eau.

Il est aussi possible de l’activer manuellement si vous sentez que vous êtes en danger. Léger et non encombrant dans sa forme normale, il est conçu pour ne pas gêner vos activités nautiques

Plot devrait être lancée prochainement. Vous avez vous inscrire sur le site pour être informés.

En savoir plus sur Ploota Suivre Ploota Suivre Ploota Suivre sur Instagram