THE DOCK, surf's Up


Fini la rame avec les bras pour s'élancer sur la vague, ce premier pont flottant, installé sur un spot de Bali, permet au surfeur de réaliser son take-off en courant sur le point flottant puis en sautant directement sur son surf.

Le ‘Dock’ est une plateforme en cubes de plastique gonflés d’air qui s'apparente a un pont flottant.

Développé à partir des éléments modulable proposés par Candock, The Dock est le mariage entre l’expertise technique, les produits de Candock et le savoir-faire de l’équipe de Stab Magazine qui a permis de transformer cet audacieux défi sportif en réussite florissante pour l’univers du surf

Les célèbres Noa Deane, Ozzie Wright, Balaram Stack, Imaikalani Devault, Yago Dora et Mitch Coleborn se sont portés volontaires pour expérimenter une toute nouvelle manière d’approcher leurs vagues favorites avec leur surf : à partir d’un quai flottant judicieusement maintenu en place et épousant parfaitement le mouvement des vagues.

Alors que personne ne peut prévoir l’avenir quant à d’éventuels extensions de cette première initiative, nul doute que cette expérience collaborative initiée par Stab Magazine saura créer un précédent sans pareil pour l’industrie. Le meilleur reste donc à venir. Préparez vos surfs !

En savoir plus

LA NOVA, nouvelle compagnie aérienne


La Nova bouscule les codes du transport aérien et prend son envol dès le 1er octobre 2018. La vision : proposer un transport aérien de qualité par une Compagnie Club offrant un service premium centré sur le client au tarif d’un billet classe affaires.
Se situant sur une plage laissée vacante par les compagnies d’aviation traditionnelles, La Nova se positionne sur un segment permettant d'offrir à ses voyageurs une solution simple, rapide et abordable au travers d'un service ultra-personnalisé.

Evitant les grandes capitales européennes, le réseau se dessine dans un premier temps sur des destinations non couvertes - ou de manière peu convenable - par les compagnies traditionnelles et dont l'accès par voie terrestre peut se révéler long et fastidieux. Une planification parfaitement calibrée permettra aux voyageurs d'optimiser leur temps à destination, qu'il s'agisse d'une journée de travail ou tout simplement d'une escapade de fin de semaine.
L’offre proposée est axée entre autres sur le confort, le gain de temps au sol et la sérénité, notamment : l’accès de la voiture à l’avion en 20 minutes par l’utilisation des terminaux d’aviation d’affaire ou "Fast Track" sur les destinations n’en disposant pas, une configuration type "classe affaire" avec des carrés de sièges se faisant face et une zone "lounge/bar".

Dès le 1er octobre 2018, La Nova desservira 11 destinations au départ de Genève : Anvers, Bologne, Dinard, Florence, Hyères, La Rochelle, Marseille, Montpellier, Nice, St Moritz, Stuttgart et Turin. Les réservations seront ouvertes début septembre et les adhésions au club Le Cercle, destiné aux clients les plus exclusifs, sont déjà disponibles.

Le concept La Nova veut réinventer l'expérience du voyage aérien au travers de nombreuse petites attentions originales, sincères et personnalisées à bord mais aussi dès le début du voyage, c'est à dire au domicile du client. Dans cette logique une service de voiturier est proposé au départ de Genève qui assure le transport du client de son domicile jusqu'à l'aéroport.

Flotte:
- ATR 72-500 dont la capacité de cabine est divisée par deux
- Pilatus PC-12

Exemples de tarifs A/R (1 CHF = environ 0,9 euro):

Genève-Nice: dès CHF 590
Genève-La Rochelle: dès 790
Genève -Bologne: dès 790
Genève-Marseille: dès 590
Tarifs executive dès 1’200
Abonnements Nov’abo et Le Cercle : jusqu’à 30% de réduction tarifaire

Plus d'information et réservations


Suivre La Nova

DB28 TOURBILLON METEORITE

Prix : 227940


Il y a cinq mille ans à Santiago del Estero en Argentine, s’écrasait sur terre un petit morceau d’univers. Une météorite ferreuse rare fait d’un alliage de fer et de nickel et portant les stigmates du temps céleste comme seule parure. Mais son long périple ne finit cependant pas dans les cimetières de météores argentins. Elle atterri un jour dans les mains d’un maître-horloger de génie qui décida d’en ressusciter la beauté cachée. Poudre de diamants, lames d’aciers et flammes brulantes, l’alchimiste usa de toute sa palette d’outil afin d’insuffler à la belle moribonde la vie qui laisserait alors apercevoir la lointaine contrée de ses origines.

Afin de redonner vie à la beauté de l’astre, l’horloger a conçu la DB28 Tourbillon Meteorite comme une véritable constellation, d’un bleu inouï. La montre entre ainsi au palmarès des plus belles montres du monde, dont la beauté ne pourrait être traduite par de simples mots.

Les étoiles d’or gris scintillent alors sur un fond bleu titane rendu plus vibrant encore par une technique dont le secret reste bien gardé. Ce bleu profond qui habille la DB28 Tourbillon Meteorite comporte un nombre de nuances indescriptibles, faisant étinceler cet univers miniature.
L’univers de la DB28 Tourbillon Meteorite est enfermé dans un boitier dont le dos est en or rose 18 carats et protégé par une glace saphir. Celui-ci mesure 30mm de diamètre.

Le mouvement de la DB28 Tourbillon Meteorite est un calibre automatique à remontage manuel avec une réserve de marche de 5 jours, dont l’indicateur est protégé par de l’or rose 18 carats et décoré par du titane grade 5 perlé « De Bethune » fait main. Au total, près de 276 composants permettent à cette constellation de fonctionner, permettant au temps de filer.
Le tourbillon de la DB28 Tourbillon Meteorite produit 36 000 allers-retours par heure, faisant tourner les aiguilles d’or rose polies à la main. Enfin, la constellation est délicatement posée sur un bracelet en cuir alligator extra-léger, orné d’une boucle en titane grade 5 polis et bleui.

Pour cette pièce unique au monde, le futur propriétaire devra tout de même payer 227 940$
(Source: The milliardaire)

Plus d'information et achat