OHMNI, s'affranchir des distances

Prix : 1399


Conçu pour être simple d’utilisation, Ohmni robot a pour but de rapprocher ceux qui sont séparés par de grandes distances. Il est principalement dédié aux personnes non familières avec les technologies et qui souhaitent profiter d'un robot simple, fiable est sécurisé.

Les cofondateurs d’OhmniLabs, Jared Go et Thuc Vu, on imaginé Ohmni après avoir réalisé que la téléprésence dans des environnements structurés pourraient être quelque chose d'agréable et novateur.

« Beaucoup d’entreprises sont déjà centrées sur l’automatisation, la fabrication, les économies de coûts, mais nous croyons qu’il y a une place pour des robots qui améliorent la qualité de vie ».

Maintenant, de n'importe où dans le monde, appelez Ohmni en un seul clic. Vous êtes là, instantanément, via le robot. Vous avez un contrôle total. Désormais, vos proches ne se sentent plus seuls.

Appuyez sur un bouton pour autodock. Ohmni rejoint lui-même la base de charge! Les contacts magnétiques se verrouillent et la lumière devient bleue pour indiquer la charge. Prêt pour le prochain appel!

A partir de 1399$ (hors port,frais et taxes) en précommande via Indiégogo

Précommande sur Indiégogo


Découvrir OHMNI

BIGARD sort ses billes

Prix : 3.8


L’industriel renouvelle les propositions sur les aides culinaires à la boucherie. Après la viande de boeuf hachée vrac et les boulettes, place au billes, cinq fois plus petites (5 g) que les boulettes. Le fruit de près de deux ans de R&D.

La miniaturisation est l’une des tendances sur les hachés. Bigard avait lancé il y a un an des mini-steaks hachés de 50 g. De son côté, Charal a déjà sorti des p’tites boulettes en gamme enfants et des mini-boulettes (8 g) en sachet 200 g. Ce dernier produit a été repositionné en plateau apéritif.

La nouvelle gamme de billes Bigard Mon haché cuisine compte deux références : nature, bolognaise (PVC : 3,80 € la barquette de 280 g contenant environ 55 billes). Un produit familial par excellence, pour de multiples usages : en accompagnement de frites ou de légumes, en bolognaise, en mini-brochettes, etc.
Sortie cet automne.

Sources: Linéaires

Site Bigard Suivre Bigard Suivre sur Instagram

ÏHOU, des grillons pour Noël ?


Une équipe, quatre entrepreneurs convaincus que l’insecte est une alternative alimentaire intelligente. Les produits ïhou sont exclusivement issus de notre élevage basé dans l’Est de la France. Nos insectes y naissent et y vivent dans un environnement créé pour être le plus proche possible de leur écosystème naturel. Nous les nourrissons exclusivement à partir de matières premières issues de l’agriculture biologique, et maîtrisons le parcours de vie de chacun d’eux depuis l’éclosion jusqu’à vos assiettes.

Nos recettes ont été élaborées à partir d’ingrédients naturels, sélectionnés pour sublimer l’insecte et vous proposer des produits sains et bons. Nous fonctionnons, de l’élevage jusqu’à la transformation, dans le strict respect des exigences sanitaires liées à une production agroalimentaire. Vous trouverez de nombreux produits sur notre site pour tous les goûts et tous les usages. à base de grillons déshydratés à croquer en version salée, sucrée ou au naturel. Des l'apéro au dessert !

L’élevage d’insectes présente plusieurs avantages par rapport aux élevages plus traditionnels :
- Peu d’émissions de Gaz à Effet de Serre (GES)
- Importante capacité de conversion: pour produire 1 kg d’animal vivant, il faudra donner 10 kg d’aliments à un bœuf, 5 kg à un porc et seulement 1,7 kg pour les grillons
- Réduction du gaspillage alimentaire : utilisation des Fruits & Légumes « moches » ou abîmés destinés à la benne
- Consommation d’eau très faible
- Optimisation de l’espace : élevage en verticalité
- Valorisation des sous-produits : Les insectes produisent très peu de déchets. Leurs déjections sont utilisables comme engrais naturels et les mues trouvent leur application en agriculture mais aussi en nutraceutique et cosmétique.

Les insectes sont une grande source de protéines. On y trouve également : Tous les acides aminés nécessaires mais aussi du fer, du zinc, du sélénium, du cuivre et du potassium. Ils renferment aussi des vitamines comme la B1, B2 et B12. Manger des insectes en France, ce n’est pas nouveau, nos arrières grand-mères préparaient déjà de délicieuses soupes de hannetons et omelettes de vers à soie. Nous-mêmes mangeons des insectes sans y réfléchir : carmin de cochenille en colorant alimentaire, parties broyées dans les farines …
Après tout, nous mangeons bien des crevettes et des escargots alors pourquoi pas des insectes ?

Plus d'information et achat


Suivre Ïhou Suivre Ïhou